VESB/ACSV en entretien avec le cabinet du Ministre De Block

Ce 7 novembre, le cabinet du ministre De Block a accordé un entretien à Annita Rogier et Elke Geraerts. L’objectif était de s’assurer de pouvoir continuer d’exercer notre profession de coach en stress et burn-out à l’avenir et que l’accompagnement et les conseils en matière de stress et d’épuisement professionnel ne seraient pas effectués uniquement par des psychologues cliniciens.

Le cabinet les a rassurées ; l’objectif n’est pas d’interrompre le travail du coach, ni du conseiller en prévention ou du psychologue (du travail et des organisations). Il n’est pas question de mettre en place une quelconque interdiction d’exercer pour les coachs même à long terme.

Ils considèrent le coach en stress et burn-out comme complémentaire aux soins du médecin traitant et le cas échéant, du psychologue clinicien. Les soins psychologiques généraux seront remboursés dans le cadre d’un projet pilote temporaire à petite échelle avec un budget limité pour les plaintes telles que la dépression, l’anxiété ou la toxicomanie.

Les représentantes de VESB ont alors expliqué que lors d’un burn-out, certaines personnes peuvent ressentir de la morosité, pour autant non généralisée comme dans une dépression. Cela arrive en particulier si la personne a l’impression de ne pas pouvoir exercer une influence sur sa situation de travail. En outre, il peut y avoir des sentiments d’anxiété liés principalement à la crainte de l’échec. Ce n’est pas une anxiété généralisée.

En annexe, nous expliquons ce que les coachs VESB/ACSB font et ne font pas, et quand l’activation d’un psychologue clinique (VESB) est appropriée: schéma des types d’accompagnements des signaux de stress et burn-out.

Au cours de la discussion, l’idée de chèques de vitalité mentale a été présentée et évaluée intéressante, bien que ce ne sera pas quelque chose pour le court terme. L’entretien a été jugé très constructif et les résultats satisfaisants.

En bref, avec une tranquillité d’esprit, nous pouvons bâtir sur l’avenir de notre belle profession !

Nous espérons vous voir ce 28 novembre à l’occasion de la journée d’étude organisée à Mechelen. Les informations pour les inscriptions sont sur le site.